Histoire

A la naissance de ma fille Eléa, je me suis mise à utiliser des couches lavables car ma sage-femme m'avait proposé son kit et parce que j'avais envie d'offrir une terre plus propre à mes enfants.
En plus, je n'aime pas faire comme tout le monde, alors le prétexte d'être originale était là.
J'ai tout de suite été convaincue et mon mari aussi. Je trouve cela vraiment génial, simple et en plus c'est économique.
Ainsi je fais la connaissance d'une amie et je suis devenue conseillère pour son entreprise. C'est à dire que j'ai tout un kit à la maison et les gens viennent me voir pour que je leur montre les différentes sortes de couches. Ensuite ils commandent chez cette amie qui s'occupe de leur faire parvenir les couches. Je découvre que pas mal de gens se renseignent et que c'est un produit qui manque vraiment sur le marché suisse.
Un jour, je présente ces couches à la sage femme de la maison de naissance proche de chez moi et elle me dit : 
"tu devrais ouvrir un magasin, il y a beaucoup de produits de ce style qu'on a de la peine à trouver !"
"Justement à l'entrée du village il y a une arcade qui cherche preneur depuis quelques temps."
Après quelques mois de reflexion familiale, nous décidons de nous lancer. Mais comme je ne veux pas faire passer le travail avant les enfants, je décide de leur aménager une place et de les garder avec moi à la boutique.
Comme je suis enceinte à ce moment, nous repoussons l'ouverture pour deux mois après la naissance. J'ai donc la fin de ma grossesse pour mettre en place mon projet.
Je suis beaucoup aidée par les sage-femmes indépendantes de la région que je connais et d'autres que j'apprends à connaître.
Je choisis aussi les produits que je présenterais : bien sûr les couches lavables auront leur place dans mes rayons, mais aussi les écharpes de portage que j'utilise beaucoup. Il y a aussi des produits que je n'ai pas trouvé facilement.
Mes enfants deviennent bébés testeurs et c'est eux qui décident de la qualité des produits.
Les sage-femmes me font des propositions et le tour est joué.
Le mois de février arrive et nous passons beaucoup de temps en famille à l'arcade afin de tout installer. Mon mari me crée une petite cuisine car l'arcade est assez grande et je veux qu'elle soit accueillante, elle contiendra donc un petit tea room.
La boutique a ouvert ses portes le 5 mars 2007 et toute la famille s'en réjouit.

Depuis 2009, je me fais aider par d'autres mamans qui sont aussi expérimentée avec le maternage. Virginie, puis Caroline et Valérie. Puis Chloé a commencé cette année, puis Morgane aussi et désormais Virginie.

Aloïs et Zélie sont nés en 2010 et 2012 et je suis toute heureuse de recommencer cette grande aventure d'être maman. 

Puis Mère et Terre est franchisée car plusieurs mamans me demandent mon aide pour ouvrir leur boutique.
La première franchise ouvre en novembre 2010 à Chavornay et la collaboration est vraiment très intéressante. 

Nous avons maintenant un projet pour Crissier en 2017 et Genève en 2018.
 

Nous Contacter

BOUTIQUE DE GRENS

La Place n°2

1274 Grens

 

Tel: 022 361 39 66 

info@mere-et-terre.ch

 

Mardi: 10h- 16 h

Mercredi: 10h- 16 h

Jeudi: 10h- 16 h

Vendredi: 10h- 16 h

Samedi : 10h - 15h (jusqu'au 8 juillet)

Attention: fermé les samedis 18 et 26 août! 

 

Chavornay

Rue de la Cité 20, 1373 Chavornay

Tel: 024 441 32 82

chavornay@mere-et-terre.ch

horaires estivaux durant les vacances scolaires dès le vendredi 30 juin

ma/je/ve/sa 10.00-14.30

me 10.00-16.30

fermé du 24 juillet au 7 août

réouverture le 8 août

FacebookBloggerGooglePinterest